Le Causse du Larzac



 " Il a traversé l'histoire du deuxième millénaire. Impavide. Egal à lui même.
Ecoutant encore, la voix de ses fées.
Dans ses gouffres,l'appel des Dracs.
Dans les nuées, le cri du faucon.
Dans la plainte de ses buis, les ordres des bergers.
Les mêmes qu'il y a trois ou quatre mille ans "
Max Rouquette (" Larzac")

 La Cardabelle

 Arche sur le Larzac

 Une Lavogne

 Cirque de Navacelles

  Hauts plateaux calcaires situés dans le sud du Massif central, dans les départements de l'Aveyron et de  l'Hérault. LeCausse du Larzac fait partie des Grandes Causses et couvrent plus de 1000 km². C'est au néolithique moyen, 4000 ans avant notre ère, qu'apparaissent dans la région les premiers pasteurs, éleveurs de moutons. Les nombreux vases, découverts dans la calcite, dans les avens sous les stalactites pour recueillir l'eau, ainsi que de nombreux dolmens et menhirs attestent de la présence de l'homme au néolithique.

Le Larzac est un lieu de passage entre la plaine et les grandes causses, il a très tôt été traversé par d'importantes voies de communication parmi lesquelles la voie antique de Saint-Thibéry à Millau. Au moyen age  l'histoire du Larzac se confond avec celle des Templiers puis des chevaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem qui avaient mis sur pied de vastes exploitations. Depuis toujours, la région a été vouée à l'élevage des chèvres et des moutons.

Avec la création de la Société des caves de Roquefort (1842), l'élevage de la brebis laitière s'est intensifié pour devenir rapidement la seule source de revenus. Son déclin, amorcé dès la guerre de 1914 s'est quelque peu ralenti avec l'arrivée, dans les années 70, d'urbains qui ont tenté l'expérience de la vie des Causses. Le Larzac a été l'objet d'un fort engouement des  Européens du Nord, attirés par l'espace disponible et les faibles prix des maisons,ce qui n'est plus vrais maintenant vu les prix de l'immobilier qui s'envolent.

Earl de l'Anglade 34520 St Michel
www.agneaudularzac.fr